Réserver un appel
Réserver un appel

Devenir freelance : 4 erreurs à ne pas faire

Carmine
13 juin 2022

En octobre 2021, j’ai enfin osé parler vie de freelance sur les réseaux sociaux et donner des conseils sur ce que c’est de devenir freelance, les réussites, mais aussi là où j’ai pu me planter. Malgré un syndrome de l’imposteur pensant que je n’avais pas assez d’expérience pour en parler, j’ai eu plein de messages d’autres jeunes freelances (ou ceux qui hésitent à se lancer comme toi peut-être 👀) demandant des conseils pour ne pas se planter et s’épanouir en freelance.

Alors aujourd’hui, nous allons voir ensemble les 4 erreurs à ne pas faire pour devenir freelance, atteindre tes objectifs et préserver ta santé mentale.

Au sommaire de cet article :

Devenir freelance : comment être un bon indépendant ?

Dans certains messages, on me demande souvent “Comment faire pour devenir un bon freelance ?

👉  Il n’y a pas de bon ou de mauvais freelance (comme il n’y a pas de bonne ou de mauvaises situations…). Il faut que ton rythme, ton organisation et tes méthodes te conviennent avant tout à toi, qu’elles soient bonnes pour toi et correspondent également à la façon de faire de tes clients.

〰  Il y a beaucoup de “listes des qualités” prétendues à avoir pour devenir freelance. Mais en dehors de l’autonomie et un peu de rigueur, il n'y en a pas d'autres d'obligatoire.

Il n’y a pas de potion magique pour devenir un “bon” indépendant : les débuts ne seront pas faciles, mais tu trouveras ton rythme, ton organisation et des méthodes après un certain nombre d’essais et d’itération, promis !

Si tu veux lire le bilan de ma première année en freelance, c’est ici : 1 an en freelance, le bilan

Devenir freelance, l’erreur n°1 : rester solo

Après 2 ans de freelance, rare sont les projets où je travaille 100% en solo avec le client.

👉  En travaillant ou échangeant avec d’autres freelances, tu vas te créer un réseau, qui lui t’apportera des clients, mais aussi des temps d’échanges comme avec les collègues dans une entreprise classique autour de la machine à café ☕️

〰  Alors comment ne pas se sentir seul en devenant freelance et se construire un vrai réseau ?

  • Intégré des groupes Facebook avec d’autres freelances de ton domaine, de domaines liés ou des groupes avec ta cible
  • Rejoindre des groupes de discussions Discord ou Slack composés d'autres indépendants (Tu peux me retrouver sur les groupes La Cohorte et Ta pote freelance)
  • Aller à des événements “pro” de ton domaine
  • Travailler dans un espace de co-working
  • Reprendre contact avec les étudiants de ta promo à l’université qui sont devenus freelances également

Avec ses solutions tu vas pouvoir travailler avec d’autres freelances sur des projets clients, te faire un réseau de client et même te faire quelques amis avec qui tu pourras discuter de l’URSAAF, du CA et de la micro-entreprise (contrairement à tes autres potes salariés qui n’ont que faire de ses sujets)

🔗  5 ressources essentielles pour se lancer en freelance

Devenir freelance : accepter tous les projets, ce n'est pas une bonne idée

En lisant ce titre, tu te dis “Il faut bien que je mange”, oui, mais les projets que l'on accepte un peu à contrecœur sont : les plus ratés souvent et surtout une charge mentale de géant. Devenir freelance c'est aussi pour avoir la liberté de dire non.

👉  On va te répéter d’avoir une cible et de n’accepter que les projets de ce type de client idéal. Dans la réalité, tu peux accepter les projets d'autres clients “hors cible” si celui-ci te fait vraiment vibrer.

〰  Mais on évite vraiment de dire OUI à tous les projets trop rapidement ou si tu as un mauvais pressentiment ou feeling avec ton prospect. Une mauvaise communication ou un mauvais ton avant le lancement du projet ? Dit non avec diplomatie en développant tes raisons (manques de temps, domaine de compétence trop éloignée du tien…)

💡  Avec un réseau et un groupe de freelance, tu vas pouvoir recommander à ton prospect d’autres personnes susceptibles de vouloir travailler sur son projet. Les autres freelances pourront alors te renvoyer l’ascenseur plus tard.

Devenir freelance et se comparer aux autres

Instagram et les autres réseaux sociaux, nous forcent toujours à une forme de comparaison avec nos semblables.

👉  Tu ne peux pas te comparer aux autres freelances à chaque story ou post Instagram qui montre un chiffre d’affaires ou une réussite. Aucune entreprise, grande ou petite, n’évolue au même rythme, de la même façon.

Les parcours, le réseau, la méthode et plein d’autres facteurs sont différents d’un freelance à un autre, donc oui, tu auras peut-être moins de CA, mais d'autres réussites par rapport à un autre indépendant : ce n’est pas une compétition.

〰  Au lancement de ton activité, tu penseras que tous les autres freelances de ton domaine sont tes concurrents. Ce n’est pas le cas, ils peuvent être des partenaires :

  • Envoyer de nouveaux clients qu’ils ne peuvent pas gérer
  • Déléguer une partie de leur projet où ils n’ont pas la compétence ou le temps
  • Demander des conseils et échanger sur votre domaine d’expertise
  • Pourquoi pas s’associer un jour ? 👀

Négliger sa communication en freelance

En freelance, tu es l’image de ta marque avec le plus souvent ton nom, prénom alors attention à ta communication !

👉  Dans l’idéal, tu dois fixer des règles pour ta communication entre l’ensemble de tes supports : réseaux sociaux, youtube, blog, site web… pour avoir une communication uniforme selon les médias.

〰  En négligeant ta communication, tu vas ternir tes images de marque et donc la confiance de tes prospects, tes clients et de tes partenaires. Pense bien également à “nettoyer” tes réseaux sociaux personnels sur lesquels nous pouvons tomber en tapant ton nom sur un moteur de recherche.

Le seul mot d’ordre d’une bonne communication en freelance ? Donner confiance et prouver ton expertise !

💡 Ne néglige pas également ton site web, si tu en as un, il doit également donner confiance et prouver ton sérieux : URL simple à retenir, protocole HTTPS en place pour éviter les messages du type “ce site est dangereux”, mise à jour régulière pour éviter les problèmes de sécurité et le bandeau de cookies pour le RGPD si tu collectes des données personnelles.

🔗  Comment créer un site web pour ton activité de freelance

D’ailleurs, si tu souhaites créer ton premier site pour avoir une vitrine sérieuse de tes produits et de tes services, je t’offre un workbook pour t’accompagner pas à pas, télécharge-le dès maintenant en remplissant le formulaire ci-dessous.

Envie de relire l'article "Devenir freelance : 4 erreurs à ne pas faire" plus tard ? Épingle-le dès maintenant sur Pinterest !

Devenir entrepreneure : 4 erreurs à ne pas faire l'épingle Pinterest
Devenir indépendante : 4 erreurs à ne pas faire l'épingle Pinterest

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fait avec ❤️  à la montagne

Encore un peu. de lecture ?

Mentions légales  Carmine Benard | Studio Carmine 2022
pencilenvelopetagcalendar-fullcrossmenuchevron-downchevron-leftchevron-right