Réserver un appel
Réserver un appel

Créer un site web professionnel parfait en 5 étapes

Carmine
17 février 2022

Créer un site web professionnel te tente mais tu n’y connais rien ? Pourtant, tu sais à quel point tu as besoin d’un site Internet pour donner de la crédibilité à ton entreprise, atteindre des objectifs de business et te développer en tant que freelance ou entrepreneure !

Tu as besoin d’un guide pour tout comprendre, aller du point A au point B dans un ordre logique, clair et simple ? C’est exactement ce que je te propose aujourd’hui ! Un tuto pas à pas dans un ordre pour créer ton site web et ton blog professionnel, vitrine ou e- commerce, c’est le même process. Tu embarques ?

Étape 1 : définis les objectifs à atteindre avant de créer ton site web professionnel

Pour que ça soit clair et que tu réussisses ton site : un site sans objectif, ni stratégie, est un site raté. Garde bien cette phrase en mémoire durant tout le guide !

Tu dois te fixer un ou plusieurs objectifs à atteindre avec ton site pour te guider dans sa création, la rédaction de ton contenu ainsi que sa future promotion. Ton site ne peut pas atteindre TOUT le monde, mais doit atteindre TA cible.

Comment bien se fixer un objectif ?

Pour se fixer un objectif, pour la création de ton site web ou non, tu dois utiliser une méthode qui a fait ses preuves.

La méthode SMART pour :

  • Spécifique, 
  • Mesurable, 
  • Atteignable, 
  • Réaliste, 
  • Temporel 

Ainsi, tu auras des objectifs plus simples à atteindre et surtout plus clairs à comprendre. Ton objectif doit remplir un vrai besoin pour ton entreprise. Avoir des visites sur ton site, oui, mais quel but final ? Prise de contact, réservation de rendez-vous... Ou juste notoriété et preuve d’expertise ?

Atteindre les 40 000 visiteurs grâce à Facebook sur mon site après 4 mois de mise en ligne afin de me faire connaître est un objectif SMART.

À la fin de l’article, tu trouveras un workbook à télécharger. La première étape te donne une méthode simple pour te fixer des objectifs SMART ainsi que quelques exemples.

Définis un objectif qui correspond à ta cible

Il faut déjà connaître ta cible ou ton client idéal avant de te fixer un objectif.

Le client idéal est important pour toute ta stratégie de communication, de vente et de marketing. Il a donc une place primordiale pour créer ton site web et ton blog !

Tu trouveras de nombreuses ressources sur le web pour t’aider à définir correctement ton client idéal, persona ou ta cible. Une fois que tu connais cette personne, tu peux te fixer des objectifs pour ton site.

Connaître les habitudes de ta cible te permet d’éviter les objectifs non atteignables. Par exemple, si ta cible n’utilise pas Twitter, pas la peine de te fixer un objectif de visite via ce canal.

Tu peux également analyser les sites de tes concurrents et leur stratégie de communication afin d’identifier certains de leurs objectifs. Tu pourras ainsi fixer les tiens de manière cohérente, ainsi qu’avoir une idée des besoins de ton futur site web, sans pour autant faire du plagiat.

Étape 2 : créer une arborescence optimale pour ton client idéal

Qu’est-ce qu’une arborescence ?

Connaître ton client cible te permet de créer un site web professionnel parfait. Mais cela sert également à créer un élément clé dans la réussite de ton site web : son arborescence !

Il s’agit d’un schéma qui définit le squelette de ton futur site web. Il est souvent utilisé pour constituer le menu de ton site.

Note chaque page de ton site, leur organisation et les rubriques que ces pages vont contenir. L’arborescence est très utile par la suite pour définir ta stratégie de mot-clé en termes de SEO, ou pour travailler ton expérience utilisateur.

Comment créer une arborescence parfaite ?

Pour réussir cette étape, tu dois connaître ton client idéal ainsi que les attentes qu’il aura vis-à-vis de ton site et surtout de son contenu. Tu dois aider ta cible à résoudre sa problématique et lui apporter une ou plusieurs solutions.

Liste les pages qui seront utiles à la résolution de son problème, ainsi que l’ordre idéal du “comment” l’utilisateur doit les parcourir.

Tu peux ainsi ajouter des CTA (des boutons par exemple) sur chaque page pour mener le lecteur de ton site ou de ton blog à la solution en lui prouvant ton expertise au fil des pages.

Quels outils utiliser pour créer l’arborescence de ton site ?

Ici pas d’outil miracle avec une IA ou un petit robot savant.

Un papier et un crayon peuvent largement suffire pour faire une première réflexion. Ils sont également utiles pour proposer ton schéma à des personnes de ta cible. Ce schéma est l’occasion idéale pour tester l’arborescence de ton futur site web. En effet, tes testeurs pourront te dire ce qui pourrait leur manquer ou ce qui leur semble superflu.

Mon outil chouchou pour créer des parcours utilisateur et d’autres schémas utiles est FlowMapp ! La version gratuite est suffisante pour créer ton arborescence.

Étape 3 : créer la maquette graphique de ton site web

À quoi sert la maquette graphique ?

Cette étape est facultative si tu décides d’acheter ou d’utiliser un thème ou un template gratuit sur WordPress ou SquareSpace par exemple. Mais pour une personnalisation optimale et éviter d’avoir le même site que tout le monde, je te recommande de faire une maquette 100% unique.

Le webdesign ou la maquette, est le futur visuel de ton site web. Il se présente souvent en PDF ou sous forme d’image. Il te permet de te projeter et de faciliter l’intégration future.

Il existe plusieurs formats de webdesign avec plus ou moins de détails. Le wireframe par exemple, ne prend pas en compte le contenu, ni les couleurs, ni les photos. Il place uniquement les blocs à l’intérieur d’une page. 

À l'inverse, une maquette complète présente ton site avec des détails supplémentaires, ainsi qu’une version mobile.

4 étapes pour réussir la maquette de ton futur site web et de ton blog

  • Avoir une charte graphique définie est la première étape d’une stratégie de communication pour créer un site web réussi. Elle permet d’avoir une uniformité entre l’ensemble de tes supports. Tu dois au minimum avoir : un logo, 2 à 3 typographies, 3 à 4 couleurs.
  • Trouver de l’inspiration : faire de la veille te permet de trouver ce qui te plaît, des dispositions harmonieuses pour ton design, et d’avoir un moodboard de l’esprit de ton futur site. Pour cela, rendez-vous sur Pinterest, Lapa.ninja ou encore Awwwards !
  • Connaître les bonnes pratiques de la conception web : la taille des écrans (ordinateur, mobile et tablette)
  • Utiliser un logiciel adapté : oublie Photoshop ou Canva pour faire ta maquette. Des logiciels simples et gratuits sont faits pour ça, comme AdobeXD ou encore Figma !

L’étape la plus importante pour créer ton site web : l’intégration

En quoi consiste l’intégration de ton site web ?

Si tu as bien suivi le guide dans l’ordre, tu dois maintenant avoir ou savoir faire une maquette pour ton site web. Ça tombe bien : tu en auras besoin pour l’intégration !

L’intégration, c'est rendre ta maquette (la photo de ton site web) navigable, cliquable et respectant les bonnes pratiques du web ! Si tu connais notamment les termes de HTML, CSS, et JS, c’est ça. Il s’agit de traduire ta maquette dans ses petits mots.

Si tu n’y connais rien dans les 3 petits mots barbares écrits ci-dessus, tu peux tout à fait déléguer cette partie à un créateur de site web !

Si tu décides de te lancer en solo dans l’aventure de l’intégration de ton site Internet vitrine ou e-commerce, tu dois veiller à respecter l’ensemble des bonnes pratiques du web.

Les 3 bonnes pratiques essentielles

  • La comptabilité entre l’ensemble des navigateurs web : Safari (le plus capricieux), Firefox, Chrome, Opera... et la liste est longue !
  • Rendre ton site accessible à tous : ratio de contraste important entre les couleurs, taille des textes lisibles, balise ALT complète sur les photos qui apportent de l'information... Tout le monde doit pouvoir accéder à ton site, sans discrimitation.
  • Un affichage optimal et adapté pour l’ensemble des supports, peu importe leur taille : mobile, tablette, ordinateur, écran 4K... Ton site doit s’afficher parfaitement sur n’importe quel outil technologique !

La liste des bonnes pratiques à respecter lors de ton intégration est encore longue, mais tu as ici les 3 plus importantes actuellement pour tes utilisateurs et ton futur référencement naturel.

🔗 À lire : Pourquoi choisir WordPress pour créer ton premier site ?

Étape 5 : mettre en ligne ton site web

Tu as fini l’intégration de ton site ? C’est le moment de le montrer au monde entier en le mettant en ligne !

Acheter et configurer ton hébergement web et ton nom de domaine

Pour créer ton site web et pouvoir le mettre en ligne, tu dois réserver un nom de domaine (l’adresse de ton site web) et acheter un hébergement web.

De nombreuses entreprises fournissent aujourd’hui ce type de service. Pour ma part, je te recommande O2switch, qui est français, ou Infomaniak, qui lui est suisse.

Avoir un nom de domaine et un hébergement te permet en parallèle d’avoir une adresse email professionnelle personnalisée avec ton domaine : une vraie marque de professionnalisme pour tes futurs clients !

🔗 À lire : Comment choisir son premier nom de domaine

Transférer son site web sur son nom de domaine

Ici, l’étape finale pour créer ton site web peut faire peur et être délicate. Il y a plusieurs solutions en fonction de l’option que tu as choisie.

Soit tu as intégré ton site directement sur ton hébergement web déjà acheté. Dans ce cas, tu as juste à rendre visible ton site en quelques clics !

Si tu as utilisé un CMS comme WordPress, tu peux simplement, via un plugin comme All In One Migration, transférer ton site sur ton nouveau nom de domaine.

Si tu es une warrior du HTML/CSS en local, tu dois utiliser un FTP (file transfer protocol) pour envoyer les fichiers de ton site, de ton ordinateur jusqu’au serveur de ton nom de domaine.

L’étape de la mise en ligne te donne des sueurs froides ? N’hésite pas à déléguer uniquement cette partie pour être 100% sereine !

Connecte-toi à des outils d’analyses

Créer un site web pour ta communication et ton marketing sans avoir de données à analyser serait une perte de temps !

Installe au minimum Google Analytics pour avoir des informations sur ton nombre de visiteurs, leurs sources et bien d’autres chiffres encore.

Je te recommande grandement d’installer également GoogleSearchConsole pour avoir une analyse plus fine sur ta position dans les moteurs de recherche !

Ton site web n’est jamais vraiment fini...

Pourquoi mettre à jour ton site web ?

C’est un peu ce à quoi tu n’avais pas pensé en créant ton site web, mais il va évoluer en même temps que ton entreprise. Des mises à jour régulières sont donc nécessaires pour ne pas laisser à l’abandon ton joli site.

Essaye de consacrer au minimum 30 min par semaine ou 2h par mois pour améliorer, relire et mettre à jour ton site web et ton blog. Ça te permettra d’avoir un site qualitatif sur le long terme !

Comment faire le suivi et la gestion de ton site web ?

Si tu ne sais pas comment faire pour chouchouter ton site web, voici une petite to-do :

  • Fais une sauvegarde de ton site dans un lieu sûr,
  • Relis les textes et vérifie si les images correspondent toujours à ton identité et à tes propos,
  • Mets à jour les plugins et thèmes si tu utilises un CMS comme WordPress,
  • Vérifie les mots clés et tes statistiques dans Google Analytics ainsi que dans la SearchConsole.

Bon, je pense que tu es fin prête à créer ton site web de freelance ou d’entrepreneure maintenant ?

Pour t’aider et suivre toutes les étapes de cet article, je t’invite à télécharger le workbook gratuit “créer mon premier site web” en complétant le formulaire ci-dessous !

2 comments on “Créer un site web professionnel parfait en 5 étapes”

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Fait avec ❤️  à la montagne

Encore un peu. de lecture ?

Mentions légales  Carmine Benard | Studio Carmine 2022
pencilenvelopetagcalendar-fullcrossmenuchevron-downchevron-leftchevron-right